Investissement locatif : qu’est ce que la garantie loyers impayés ?

Publié le : 18 août 20224 mins de lecture

Être propriétaire peut engager divers risques de location pendant la durée du bail, surtout si vous comptez sur les revenus locatifs pour rembourser votre hypothèque. Si le locataire ne paye pas le loyer, le bailleur perdra immédiatement des revenus et ne pourra pas honorer ses promesses envers la banque. Même si le dépôt de garantie peut être utilisé en cas de non-paiement par le locataire, cela ne permet pas le recouvrement intégral de la somme due. Pour se prémunir contre ce risque éventuel, les bailleurs peuvent choisir de souscrire à la garantie loyers impayés.

Pourquoi adhérer à une couverture loyers impayés ?

Destination Immo vous conseille sur la garantie loyers impayés qui vous offre plusieurs avantages. Son but est avant tout d’assurer la stabilité financière du bailleur en couvrant les locataires impayés. Les propriétaires font généralement des financements locatifs impliquant un crédit immobilier. La garantie loyers impayés protège les propriétaires. Elle couvre le versement des loyers mensuels afin que les mensualités d’indemnisation dudit crédit puissent être payées. En plus, la garantie couvre les propriétaires pendant les vacances d’hiver. Lorsqu’un locataire ne rémunère pas de loyer pendant plusieurs mois consécutifs, il ne peut pas être expulsé. De ce fait, l’assurance peut prémunir les propriétaires contre les factures impayées durant ces mois complexes.

Le fonctionnement de l’assurance loyers impayés

C’est une convention d’assurance non obligatoire qui offre aux locataires une protection des loyers impayés et peut être souscrit individuellement ou par le biais d’un professionnel de l’immobilier. Ces accords ne sont proposés que dans le cadre d’un logement permanent, servant ainsi de résidence principale. Par conséquent, les locations saisonnières, les commerces, les bureaux et les logis étudiants ne sont pas inclus. Une autre protection existe contre les loyers impayés, c’est la garantie Visale. Il s’agit d’un contrat de sécurité sociale pour les bailleurs du secteur privé. Les locataires éligibles doivent avoir un contrat à durée indéterminée ou à durée déterminée. Pour les récents locataires, ou les locataires séjournant moins de 6 mois, le loyer TTC ne peut excéder 37 % de leurs revenus. Si le locataire est en poste depuis plus de 6 mois, ses anciennes rétributions sont réévaluées.

Les conditions de souscription de la GLI

Premièrement, la garantie loyers impayés ne peut couvrir que les loyers de longue durée. Ainsi, une telle assurance ne peut pas être souscrite pour les locations saisonnières. Ensuite, elle ne peut être approuvée que si le locataire est jugé solvable. En d’autres termes, le bailleur ne peut pas adopter d’assurance si le locataire est déjà en retard de versement ou risque de faire défaut prochainement. Afin de justifier de la solvabilité du locataire, le propriétaire doit donner à la compagnie d’assurance un certain nombre de pièces justificatives comme les fiches de paie ou le contrat de travail.

Plan du site